Derniers commentaires publiés
Chacun sa merde !(1 commentaire)
Conformité et convenance(1 commentaire)
20 000 !(2 commentaires)
Le pipotron est de retour !!(2 commentaires)
Que choisir ?(2 commentaires)
 
Derniers articles publiés
Le darwinisme pipologique...
Ecrit par Aubencheulobois   
05-02-2006

 

Le darwinisme pipologique ou comment prendre les remontrances de Mr P. pour des lanternes.

 

    De tout temps, certains se sont fourvoyés en mélant promptitude et médiocrité. Bien entendu, malgré leur mélodie associée et la poésie ainsi générée, l'adjonction de ces deux termes ne peut produire que des articles de la qualité que nous allons évoquer ci-après. Car si le schéma de triangulation systémique de Mr P. était correct, il en reviendrait à se nier lui-même.


    En premier lieu, les Calembredainautes assidus qui nous lisent (sublimons les propos démagogiques de Mr P. tant qu'à faire) auront déjà remarqué l'incohérence complète dans la mise en relation du temps et du darwinisme, puisque l'un de ces deux éléments dépend complètement de l'autre. Le darwinisme, Mr P., est ce qu'on appelle le plus couramment la théorie de l'évolution. Je conçois fort bien que vous puissiez user de termes usités que vous ne maîtrisez pas, voire que vous ne connaissiez pas jusqu'à ce que votre dictionnaire tombe et s'ouvre aléatoirement; nous l'avons tous fait en test de sociologie. Mais ici, il ne s'agit plus de sociologie. Le propos est bien plus grave. Nous discutons de pipologie! La sociologie n'en est qu'un infime élément.

    Le darwinisme donc, est une certaine forme d'interprétation de l'axe temporel, et mettre ces deux notions en rapport ne peut être généré que par une implication pour les partisans, ou une inclusion pour les détracteurs. Les mettre sur le même plan tel que votre schéma le suggère ne témoigne au mieux que de votre non-maîtrise de ces concepts.


    Ensuite, Mr P., l'über-Pipeau est certainement appelé à gagner des parts de marché, et je suis certain que tous les Calembredainautes le souhaientent. Néanmoins, il serait intéressant de le formaliser. Tout le monde aura compris que le titre de mon article précédent, « Du bon et du mauvais pipeau » se voulait accrocheur. Et presque tout le monde aura compris les subtilités se masquant derrière. Mais pour Mr P., je suis enclin à concéder encore un peu de mon précieux temps pour tenter de l'extraire de l'obscurantisme dans lequel il s'enfonce.

    Le pipeau n'a pas à être qualifié de bon ou mauvais. Sa qualité est intrinsèque et vous le soulignez bien. Ce que mon articule fustigeait est l'imbroglio journalistique permanent, qui amène à une confusion constante entre rhétorique et pipeau. Le pipeau et la rhétorique sont des ensembles disjoints, mais cependant très proches.

 



    Même les plus grands orateurs ont pu malencontreusement diverger de l'un vers l'autre. Par provocation, le petit putchiste du dimanche que je suis a délibéremment qualifié la rhétorique de bon pipeau; ce que le loyaliste de pacotille que vous êtes a pris pour un coup d'état. Mr P., si j'avais voulu mettre en danger la république pipologique, ce n'est pas un pavé que j'aurais jeté dans la mare, c'est un Titanic! Les Allemands n'ont pas attaqué Verdun en tutu en et en jetant des fleurs! La demi-mesure que vous semblez m'accorder entre à votre insu en conflit direct avec l'article de notre confrère RDM sur « Les responsabilités et le système ».


    Ainsi, cher collègue, j'espère avoir apporté suffisamment d'eau à votre moulin pour que vous ne creviez pas misérablement de faim calembredainesque. Un dernier conseil cependant: le pipeau est un animal sauvage dites-vous, alors apprenez à faire du rodéo, vous éviterez le ridicule la prochaine fois.

 

commentaire(s)



Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent écrire des commentaires.
Calembredainautes, identifiez-vous pour poster votre message !

Powered by AkoComment 2.0!

Dernière mise à jour : ( 06-02-2006 )
< Précédent   Suivant >
 

© Copyright 2017 Calembredaines' Team (France)
"Tous droits des auteurs d'articles, du producteur et du propriétaire du site réservés.
Sauf autorisation, toute reproduction et tout Ctrl-C Crtl-V, même partiels, du contenu de ce site sont formellement interdits
sous peine de poursuites judiciaires et de nez cassé de la part des auteurs et du producteur.
Toute ressemblance avec des faits, histoires ou écoles d'ingénieurs réels est totalement fortuite.
L'ensemble de la rédaction et le propriétaire du site déclinent toute responsabilité concernant son contenu"
Site réalisé avec le logiciel libre Joomla!